.

MISTERIO  DE  A........RA
1990
122 X 80 cm.

.                                                                                                                                                    
CERES, déesse romaine de l'agriculture.
ARA, autel des sacrifices.
En l'honneur de la divinité.
Pour l'amour de la vérité, les grands empires qui nous ont précédés ont vénéré la richesse que leur fournissait la terre.
Aujourd'hui, on adore le bureau du grand bâtiment, celui qui est toujours conservé, parmi tant de réaménagements, comme le seul protecteur de cette richesse.
Aujourd'hui, ils ont la corde au cou pour ceux qui pensaient «mieux vaut un Ha que dix mille mètres carrés».
Aujourd'hui, nous voyons ce qui se passe sur notre terre. Son prolongement atteint un avenir incertain en raison de ses ténèbres.
Lorsque vous passez la porte, vous ne pouvez rien voir.
Enchaînés à leurs décisions. Mais si un lien a été brisé, quelque chose a échoué et est libéré de la soumission.
La Terre est plus forte et se défend elle-même, ils ne vont pas l'amener à se sacrifier parce que quelqu'un a pensé qu'elle valait la peine de pourrir, de labourer, de semer et de conserver. Elle est immense et ses fruits aussi.
Le désir de la protéger renaît. Ce n'est pas à vendre.

MONCHOLC, jusqu'à aujourd'hui. Pág: 120.
                       Dr. Abad

.
.
.
209